Line

Savoir reconnaître une angine et un mal de gorge

0 novembre 21st, 2011

L’apparition d’un mal de gorge est souvent un signe précurseur de l’arrivée d’une autre pathologie dont l’angine. La prise en charge de cette dernière permettra de faire disparaître le mal de gorge. S’il reste présent pendant plusieurs jours, il est conseillé de consulter un médecin sans tarder.

La prise en charge d’une angine et d’un mal de gorge

Un mal de gorge peut survenir en cas d’angine, d’allergie, de laryngite, de rhino-pharyngite, etc. Face à la sollicitation des cordes vocales, à la pollution, à l’alcool ou au tabac, la gorge pourra également s’irriter. La prise en charge du mal de gorge dépendra de sa nature. Seul le médecin pourra déterminer le traitement adéquat. La prise d’antibiotiques en automédication est déconseillée pour éviter toute résistance.

L’angine et sa prise en charge

Lorsque la gorge est infectée par les microbes et les virus, on est en présence d’une angine. Elle se manifeste par une douleur sournoise au niveau de la gorge, une difficulté d’avaler, une importante fièvre, une lassitude dans tout le corps, un écoulement du nez, des courbatures, des maux de tête, etc. La rougeur de la gorge et l’apparition de points blancs indiquent au médecin l’importance de l’angine. Si celle-ci est virale, aucun traitement antibiotique ne sera prescrit. Ce qui n’est pas le cas d’une angine bactérienne.

Conséquence d’une angine mal soignée

Lorsqu’un mal de gorge se transforme en angine, il est recommandé de bien la prendre en charge car elle pourra engendrer plusieurs complications. Si le streptocoque et hémolytique, bactérie à l’origine de l’angine rejoint la circulation sanguine, il pourra provoquer de la scarlatine, du rhumatisme articulaire aigu, des pathologies neurologiques ou encore une glomérulonéphrite aigüe. Actuellement, l’angine est très bien prise en charge par les professionnels de santé grâce notamment au test de diagnostic rapide.

Tags: ,

Comments are closed.